Forum de la guilde PVE HL Limitless sur le serveur Way of Elendil coté Horde

Inscriptions >ICI<

RECRUTEMENT : ON


ICC 10 NM : CLEAN
ICC 10 HM : CLEAN
ICC 25 NM : CLEAN
ICC 25 HM : 11/12
Halion 10 NM : CLEAN
Halion 25 NM : CLEAN
Halion 10 HM : 0/1
Halion 25 HM : 0/1

Les posteurs les plus actifs de la semaine


    Jouer Rsham sur 3.3.5

    Partagez
    avatar
    Zalsha

    Messages : 64
    Date d'inscription : 12/02/2017

    Jouer Rsham sur 3.3.5

    Message par Zalsha le Sam 25 Fév - 11:41

    Guide PvE Chaman Restauration (3.3.5):

    Ok, on m’a demandé de faire un guide Rsham pour le forum, et la raison pour cela est très simple : Il n’y plus de main Rsham dans la guilde, donc c’est Zalshamélio qui a pris cette fonction, ô combien utile !
    Je n’aurai pas ici la prétention de tout savoir sur cette classe/spé. Honnêtement, je me contente de faire ce qui me semble logique, et je n’ai pas tellement de mesures objectives pour dire si je fais bien mon boulot ou pas. Mais je suppose que si ce n’était pas le cas, certains s’en seraient rendus compte au cours des raids 10h particulièrement, où un défaut de heal n’est pas acceptable et conduit au wype. Du coup, voici ce que j’ai à proposer. Je prends les avis contraires avec un grand intérêt, n’hésitez pas à apporter vos contributions !

    Introduction :

    N’ayant pas une grande expérience de heal en général, je ne saurai vous dire avec précision ce que fait un Rsham que ne fait pas un hpal, et ce qu’un Rsham ne peut pas faire qu’un druide nobrain peut faire. Mon point de vue, c’est que Rsham est un très bon heal de soutien, et versatile dans sa capacité à remonter un raid ou bien tenir un mt1 en vie. Voici le programme :

    Talents :
    Glyphes :
    Priorité de stats :
    Equipement :
    Jouer Rsham en raid 10/25 :
    Add-ons:

    I) Talents :

    J’utilise apparemment un arbre de talents « peu usuel », que vous pouvez trouver ici
    https://woehead.way-of-elendil.fr/?talent#hZ0xLIZxbezIeoxorIRt.
    Je vous invite à consulter d’autres fora (et oui, forum ça vient du latin *kof kof*) sur ce point, mais voici, d’après moi, les incontournables :

    2/2 :
    Je trouve qu’il est très arrogant de dire « pas besoin de réinca quand on sait jouer, on doit jamais mourir », en théorie c’est peut-être vrai, en pratique, les erreurs surviennent, et parfois on peut aussi mourir en essayant de rattraper la bourde de quelqu’un d’autre. Un argument plus sérieux est que lorsque l’on try hard contre un boss – disons un lk 10h – pouvoir se réincarner toutes les 15 minutes et non 30 signifie que vous serez prêt à revenir en combat dans 2 fois plus de try (à peu près…). Je pense que le raid en bénéficie grandement. On peu même aller jusqu'à dire que le bonus de regen vie/mana peut servir de façon drastique comme un bonus de regen de mana: laissez vous mourir pour regagner 25% de votre manapool !

    3/3 + 3/3 :
    Comme nous le verrons plus loin, la grande limite d’un Rsham, c’est son mana pool. Il est primordial d’avoir un mana pool qui ne descend pas trop vite, sans quoi les Prêtres et Druides vont vous cracher dessus parce que vous demandez des hymnes et des innervations. Avec ces deux talents-ci, vous allez grandement aider à  garder votre mana – et si il vous prend l’envie de prendre des points dans ces talents pour les réallouer ailleurs, je l’ai fait : vous aller faire un raid, et Re-changer votre spé après (même avant d’attendre la fin du raid en réalité …).

     1/1 + 1/1 :
    Ici, on débloque carrément des capacités, je pense qu’il ne viendrait à personne l’idée de ne pas prendre 2 sorts pour 2 points de talents, mais je précise. La conjonction de ces deux sorts (avec une macro si besoin), vous permet de faire Cast Instant + 100% Crit (normalement) pour votre prochain heal. Très pratique pour les grosses surprises – Un tank qui prend cher et qui est sous CD (monocible), ou un raid qui meurt de froid à cause de Sindragosa en p3 (multi-cible).

    1/1 :
    Vous pourriez argumenter que certaines classes peuvent dissiper les malédictions sans que ça ne coute de talent (de base, tous les Chamans peuvent dissiper poison et maladie), mais les mages vous diront que guérir, c’est votre travail de heal (ce qui est vrai) et les druides vous diront « tu peux le faire aussi pour un talent ! ». Plus sérieusement, quand il y a des malédictions à dispell (Halion, ou Dame Murmemort 25H *kof kof*), si on a pas de druide ou de mage, ou que ceux-ci sont morts, vous aller vous faire incendier !

    Le reste des talents, je pense qu’il n’est pas nécessaire de préciser leur utilité. Delta a raison lorsqu’il vous conseille de relire vos talents, et à moins de les connaître par cœur, relisez–les de temps à autres, vous comprendrez d’autant mieux les cycles de soin à utiliser. Mon avis personnel, c’est vraiment la réincarnation améliorée – je n’ai pas (ou peu) trouver de build qui l’incorpore, mais je trouve que c’est d’une grande utilité.

    II) Glyphes :

    Ici, le choix est simple, j’ai peu de doutes sur mes recommandations :

    Majeurs :
    - Must, surtout en 25 quand le raid entier prend des dégâts (Reine, Putri, Sindra, LK)
    – Must (vous réalisez ça sur Valithria HM en sortant des portails).
    - Must, pour palier au problème du manapool qui descend, descend, descend toujours …

    Encore une fois, mon avis n’est pas partagé sur les fora que j’ai consulté, où , , ou remplacent . En vrai, c’est un compromis dont je parlerai plus tard, entre « puissance moyenne de heal » et « durée moyenne de heal » (-> voulez-vous faire des gros chiffres pendant 1 minutes, ou des petits chiffres pendant 2 minutes, en gros). Si vous deviez prendre l’un des trois parce que votre manapool n’est pas un problème, regardez vos recount à la sortie d’un raid, et appliquez le pourcentage de chaque glyphe pour un sort sur le score de heal fournit par celui-ci, et vous trouverez votre optimisation.

    Mineurs :
    – Terriblement pratique.
    – Terriblement utile.
    – Seul choix potable, et c’est bien parce qu’il reste une place dans le grimoire à glyphes. Non, en vrai, il sert légèrement, j’y viendrai.

    III) Priorité de statistiques, et gemmage :

    Voici venu le point assez délicat. Je ne suis pas certain de ce que je vais avancer dans le détail, ce dont je suis sûr par contre, c’est qu’il va vous falloir jongler entre deux aspects du rôle de heal : faire des soins puissants, et faire des soins pendant longtemps. Si on assume – ce qui peut être faux – que les pièces de set T10 ont été faites pour convenir à votre spé, alors vous allez chercher de la puissance des sorts, du critique et de la hâte pour améliorer le premier aspect, et de la mp5, et du critique pour le 2eme (le rôle du critique est à mettre en lien avec les boucliers améliorés, expliqués dans la rubrique Talents).

    Empiriquement, je conseille de faire la chose suivante avec votre équipement  (sans parler de gemmage pour le moment) : boostez votre hâte en priorité, ainsi que le critique et la puissance des sorts, et laissez le mp5 venir comme il peut (en gros, cherchez du stuff de chamelem pour tout ce qui est hors set). Gemmez « ensuite » en fonction de l’état de votre manapool en raid :

    Si vous avez des problèmes de mana, alors gemmez :
    en bleu,
    en rouge et
    en jaune.

    Au contraire, si votre mana pool n’est pas un problème, alors gemmez :
    en bleue,
    en jaune et
    en rouge (disons ici que je recommande, sans avoir de chiffre pour prouver mon propos, de monter la hâte en priorité sur la puissance des sorts

    De façon plus générale, pour décider entre deux pièces d’équipement, avisez toujours selon l’état de votre manapool : mp5 et crit si vous avez des problèmes (surtout mp5 d’après moi, je dois faire les calculs pour donner une réponse claire, mais vous pouvez les faire vous-même en quelques minutes avec recount*) ; Hâte, PS et Critique si pas de problème en raid. Maintenant, il faut bien s’entendre sur ce que cela signifie : quand je dis « en raid », je sous-entend raid 10 pour la mesure empirique (là où votre rôle de soigneur est théoriquement de 50%), mais vous pouvez le faire aussi en 25 (et là, analysez vos recounts*). De plus, soigner sur Saurcroc (qui est plutôt un boss à hpal), c’est pas comme soigner sur la reine (combat court, mais heal constant et burst en p2), Sindragosa en p3 (où le problème est tel qu’on le fait à 3 heals avec le niveau de stuff adéquat), ou le Roi Liche (où le combat dure entre 10 et 15 minutes)

    *Remarque : Pour un combat :
    1) calculez le score de mp5 rendu sur la base du temps de combat.
    2) Regardez la quantité de mana rendu par bouclier d'eau (cela comptabilise la mana rendu grâce aux soins critiques + consommation des bulles d'eau parce que vous prenez des coups)
    3) Comparez les deux nombres, et vous aurez une bonne mesure du montant de mana regagné via les deux mécanismes. Observez que la hâte et critique vont augmenter le score de mana régénéré via le deuxième mécanisme (hâte : plus de sorts cast en autant de temps).

    De mon expérience, avec l’équipement et la difficulté des raids qui évoluent, gérer votre manapool va être le problème récurrent. Il existe cependant des façons de pallier à ce soucis tant que vous manquez d’équipement : lancer votre totem de vague de mana quand votre mana pool est à 70-80%, pas quand vous êtes proche de 0 (CD de 5 minutes sur un combat de 6minutes ou plus = 2 totem de mana pendant le fight) ; partir en raid avec un druide pour vous fournir en innervation ; choper le trinket au marchand de dalaran pour la regenération de mana.

    Pour « conclure », j’ai un petit problème avec les gens qui classent les statistiques en ordre croissant/décroissant de priorité sans avoir les chiffres sous la main pour justifier leur choix. Je pense que ce que j’ai décrit plus haut vous indiquera quelle statistique augmenter selon votre niveau d’équipement et le niveau des raids que vous affrontez, avec un biais partagé par la plupart des Rsham ayant fait des fora sur les net : dans le doute, priorité à la hâte.

    IV) Equipement :

    Comme indiqué plus haut, je recommande d’adapter votre équipement selon que votre manapool se vide trop vite ou non. Je ne vais pas faire une liste BiS, au moment où vous obtiendrez des pièces 277, vous saurez correctement jouer votre classe normalement. Comme mentionné plus haut, la déplétion de votre manapool vous dira quelle pièce prendre parmi deux pièces de GS équivalente. Dans tous les cas, 4 pièces T10 (parait-il que pour certaines classes et spé, les bonus ne sont pas toujours interessants, mais en Rsham, les bonus sont superbes). Ensuite, des propositions de bijoux :

    Votre mana pool est un problème :
    – PNJ à Danaran
    - EDC25h

    Votre mana pool n’est pas un problème :
    - Halion 25n
    - Canonnière 25n

    V) Jouer Rsham en 10/25 :

    Dernière partie, quelques conseils sur votre rôle en raid. Tout d’abord, le choix de vos totems :

    - Feu : Résistance givre le plus souvent, ou totem de langue de feu si il n’y a pas un chamelem ou un Démoniste (spé Démonologie) pour l’écraser. Un élementaire de feu peut servir si aucun de vos totem de feu n’est requis, mais attention à ces petits débiles : incontrôlables, ils ont souvent le mauvais goût de taper ce qu’il ne faut pas (nucleus sur princes, étoile sur algalon à Ulduar, LK au lieu des adds en transi etc…)

    - Terre : peau de pierre par défaut, qui s’ajoute à l’aura de dévotion des paladins (parait-il que ça ne devrait pas, mais en pratique, ça le fait pour le moment). Force de la terre si il n’y a pas de DK ou de Shamélio, lien terrestre occasionnellement (adds de saurcroc par exemple), Elementaire de terre quand des thrashs vous foncent dessus et pour donner 1-2 secondes supplémentaire aux tanks pour vous les reprendre (avec un exemple typique : event des Vrykul et araignées avant sindra).

    - Eau : celui que vous changerez le plus souvent, soit en fontaine de mana (pour vous ou pour le raid), soit en totem de soin si la mana est OK pour tout le monde, et qu’un paladin peut mettre des sagesses. Le totem anti-maladie est assez anecdotique, il ne soigne que le membres de votre groupe, et n’est donc pas une ressource viable dans un raid (et peut même vous désservir si vous le posez par erreur pendant un LK ou sur Putricide …)

    - Vent : Totem de couroux de l’air en général (aucune autre classe/spé ne peut fournir ce bonus), Furie des vents si pas d’autres chaman ou DK avec le serres de glace ; résistance nature sur certains boss.
    Maintenant, parlons de votre rôle en raid 10 ou 25. Comme je le disais en introduction, le Rsham m’apparaît comme une classe de soigneur très polyvalente, ce qui le rend par défaut très bon dans la plupart des configurations,  mais vous serez dépassé au heal par d’autres classes dans pas mal de boss aussi.  

    Par défaut, mettez toujours votre Bouclier de terre sur le tank qui prend le plus de coup (dans le doute, un recount vous donnera cette information), ayez toujours des sphères de boucliers d’eau (1 ou 4 sphère (cf glyphe mineur) vous apportent la même regen, mais pensez à bien rafraichir ce bouclier, surtout dans les combat ou vous prenez des coups, puisque cela consomme une charge à chaque fois), et placez vos totems le plus au centre possible de l’espace de combat. Par défaut, le cycle de heal est Remous + Salve de guérison pour heal le raid, ou Remous + vague de soin (x2) pour heal des personages uniques. Puisque Remous et Salve de guérison déclenchent , vous êtes invité à cast l'un des deux régulièrement pour pouvoir heal le plus vite possible un tank pouvant prendre des grosses patates, ou un joueur frappé par un sort monocible (exemple typique - moisson d'âme sur le LK)

    Je vais prendre, pour la suite, l’exemple des boss ICC :

    Seigneur Gargamoelle : votre rôle est de spam la salve sur le raid en p1, occasionnellement mettre des heal aux tank, mais surtout d’être réactif en p2, en particulier sur les personnages sous pics (mode Héroïque).

    Dame Murmemort : Gérer un tank qui récupère les adds, et être réactif sur les Mort et Décomposition en soignant à la salve. En mode Héroïque, Maléfice doit être utilisé une vague de contrôle mental sur deux (assignez d’ailleurs une macro pour indiquer quelle est la cible de votre maléfice, pour aider à ne pas « sur-contrôler »). Pendant ce combat, vous aurez aussi beaucoup de malédictions à dissiper, soyez réactifs.

    Canonnière : Salve, et soigner le Tank qui saute sur le bateau, si celui-ci a eu le bon goût de se mettre à portée de heal !

    Saurcroc : Quelques salves à l’approche des bêtes de sang, mais focus sur les tanks sinon. Pensez à alterner votre bouclier de terre entre les tanks suivant de qui à l’aggro, et quand le boss passe au delà du seuil de puissance runique où il frappe plus fort, n’hésitez pas à spammer la Vague de guérison, même si le tank est full life : il risque d’en perdre plus de la moitié pendant que votre incantation se termine ☺.

    Pulentraille : Spam salve, et burst heal lorsqu’il relâche le chancre. Priorité de heal aux tanks et heal, le dps n’étant jamais un problème sur ce boss.

    Trognepus : Boss très simple en mode Normal, rien à dire de particulier. En revanche, il faut profiter pleinement de votre combinaison Remous + Vague de soin inférieure (2x) pour soigner les casters et dps distant qui vomissent ou sont pris dans les flaques. Dans ce combat, votre rôle de flash heal et guérisseur de la maladie qui apparaît régulièrement, est aussi important que de tenir le raid avec les salves.

    Putricide : Ici, spam de la salve, en ayant le MT1 à l’œil (Combo Remou + Salve suffit en général). Comme vous ne pouvez pas caster en vous déplaçant (à part Remous), pensez à vous placer correctement quand vous en avez le temps (i.e., quand le raid ne manque pas trop de vie). Prenez grand soin d’éviter les gelées malléables en p2, gardez votre combo Rapidité de la nature + force des flots si vous en prenez une par mégarde (oui, ça arrive), et soyez réactif (comme tous les heals) sur le personnage ciblé par le Limon orange, qui va prendre pas mal de dégâts. En mode Héroïque, laissez le soin aux casters de prendre la peste, mais soyez aussi prêt à la prendre pour sauver un copain !

    Conseil des Princes de Sang : Ici, évitez les Salves de soin (il s’agit surement d’un bug, mais elles récupèrent parfois l’aggro des Nucéus – je l’ai vérifié). Votre « incapacité » à utiliser votre sort de base est assez embarrassante, aussi soyez plus réactif sur Remous + vague de soin (x2) pour garder les tanks en vie. Autorisez vous l’utilisation de la salve lorsque les nucléus sont loin, et que le tank de Keleseth en a déjà 3 sur lui. En mode Héroïque, restez toujours vers le centre de la salle, pour être prêt à soigner les tanks, qui doivent revenir vers le centre eux-mêmes si ils sont bump.

    Dame de sang : Ici, c’est Remous + Full salves par défaut. Mettez un Remous sur le joueur qui a les flammes sur lui, faites des salves en priorités sur les cibles du lien, et lancez des Vague de soin quand des membres du raid sont très proche de la mort. N’oubliez pas votre totem de séisme avant que la reine s’envole (si vous avez un doute, posez le dés le début !) : vous aurez peut-être la chance de libérez un joueur de la peur juste avant qu’il n’aille dans les flammes, et ce-dernier vous devra la vie ! Pendant que la reine est en l’air, spammez la salve, et faites vos combos Remous + vague de soin (x2) sur les joueurs qui prennent le sort dans la figure.

    Valithria : Ici, le combat est particulier, selon que vous soignez le raid ou Valithria.
    - Si vous soignez le raid : Salve par défaut, et soyez réactif sur les maladies. Ne gaspillez pas de mana sur le dragon, ce n’est pas votre boulot !
    - Si vous devez prendre les portails: mettez vous d’accord avec le(s) autre(s) heal assignés à cette tâche : celui qui a le plus d’expérience demande un tag sur la figure, et les autre doivent le suivre. Cela signifie prendre les portails proches du sien, et une fois entrés, se packer sur lui tout le long (ils faut rester 1 à 2 secondes sur une sphère pour gagner son effet – stack de regen mana + puissance de heal). Les portails apparaissant souvent au fond de la salle, il est préférable, autant que possible, de terminer son périple vers le fond de la salle, pour être prêt à les reprendre le plus tôt possible au prochain cycle, et du coup soignez un maximum le dragon à base de Remous + vague de soin (x2) puis vague de soin inférieure jusqu’à refaire le cycle Remous. Apprenez à ne jamais perdre vos stacks, et lancer la Furie sanguinaire quand vous avez 30-35 stacks en mode normal, ou 10 stacks en mode héroïque.

    Sindragosa : Déjà, utilisez toujours le totem de soin et jamais de mana ! Normalement, vous allez vous ennuyer en p1, et du coup votre manapool est plein quand vous arrivez en p3. En mode Héroïque, ne lancez plus de soin quand vous avez la magie débridée, vos compagnons doivent pouvoir gérer sans vous (sinon, c’est qu’il manque des soigneurs dans le raid). Dans l’état actuel des choses, votre totem de soin peut soigner les membres de votre groupe sous glaçons, profitez-en. Soyez certain de votre placement pendant la phase de glaçon, et une fois ceci fait, soyez réactif, prêt à soigner ceux qui se loupent en mode Normal (en mode Héroïque, une orbe de givre = OS, les joueurs décédés devront s’adresser à un druide !). En vérité, la partie drôle est la p3 : soyez déjà certains de votre placement si vous êtes guide de givre, et sinon, restez toujours derrière un glaçon, pour deux raisons : 1) vous n’avez pas besoin de voir le boss, sortez la tête pour heal le tank mais cachez vous immédiatement après ; 2) Le glaçon vous protège de la poigne de givre, vous pouvez donc heal le raid et ne pas prendre le risque de mourir en étant trop lent. En mode héroïque, nous sommes souvent 3 heals, et la configuration ô combien classique est d’avoir un heal sous magie débridée, un dans le glaçon, et le dernier qui doit heal 9 personnes. Dans ces moments sombres, vous donner la priorité de soin aux tanks (les 2), ensuite les heals, ensuite les casters, et enfin les dps CaC (les casters peuvent prendre des magies débridées à votre place, et comme l’enjeu du combat est de rester en vie et non de casser le recount dps, soignez les casters avant les cac pour augmenter les chances que la magie debridée aille sur caster). En mode Héroïque, il peut être délicat de ne pas aider au heal si vous êtes sous magie débridée (après quelques try, vous voyez bien que une personne tient rarement 9 personnes en vie, seule). Si vous voyez que le raid va mourir, prenez vos distance, et soignez le raid en montant jusqu’à 4stack de magie débridée, puis lancé un Remous sur vous même et attendez 4 secondes. Après ça, Vague de soin (x2) en respectant l’ordre de priorité du heal (laissez le tank à votre copain soigneur qui n’a ni le glaçon ni la magie, vous êtes trop loin de toutes façons pour soigner le tank), 2 salves et 1 remous sur vous mêmes. Ce cycle devrait vous protégez des dégats grâce aux glyphes conseillés, et aider au heal du raid très convenablement.

    Roi liche : Ici, je ne parle que du soin, pas du placement et de la stratégie en général. Votre priorité est de Remous le mt1 et spam la salve, et Vague de soin pour pallier à l’infester sur le raid. Si vous êtes de corvée de dispell de la peste en p1, soyez réactif à la dispell quand le joueur est derrière les abominations du mt2, et à dispell une deuxième fois le mt2 quand le premier joueur est parti. Cet exercice est très délicat, et dans l’idéal, un paladin est mt2 et gère cela seul. Pour les transitions, replacez vos totems à chacune d’entre elles, et pensez au totem de vague de mana pour votre manapool parce que le combat sera long (normalement, vous lancez deux fois le totem par try qui va jusqu’au bout). En p2, votre placement est prioritaire, et soyez le plus dépacké possible lorsque la profanation arrive. Ici encore, la salve est normalement votre meilleure alliée. En p3, tout reste pareil, mais si vous êtes pris dans Deuillegivre, pensez à faire cisaille de vent pour decast le PnJ et à soigner votre allié. Surtout, ne libérez pas l’esprit quand le raid se fait OS à 10% !! ☺

    VI) Add-ons :

    J’ai peu de recommandationd sur cette partie, prennez un add-on d’interface de raid qui soit efficace (Grid ou Xpearl par exemple), celui-ci doit vous indiquer qui dans le raid est victime d’un debuff que vous pouvez guérir (Maladie/Poison/Malédiction). J’utilise aussi TotemTimer pour changer de set de totem quand je suis heal ou amélio, et il a certaines fonctionnalités spécifiques de la classe de Chaman, alors il peut vous être utile. Enfin, je recommande l'utilisation de Recount comme logiciel d'analyse: il vous aidera à voir qui parmi les tanks demandent le plus de soin (->bouclier de terre), comment votre régénération de mana dépend de votre mp5 ou de vos soins critiques, et il vous donne aussi une idée du travail de heal que vous faites de façon générale.

    En espérant que ce petit Tutoriel non prétentieux servent à certains un jour,

    Zalsha

    Fenthari

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/02/2017

    Re: Jouer Rsham sur 3.3.5

    Message par Fenthari le Sam 25 Fév - 14:47

    Saurcroc un boss a Hpal ??? ah bon Smile

    Petite question sur le gemmage, du coup pour augmenter ton manapool et en même temps ton critique pourquoi ne pas utilisé des gemme d'intelligence + MP5 ? Cela te donnerais a la fois de la réserve de mana, du critique et de la regen mana
    avatar
    Zalsha

    Messages : 64
    Date d'inscription : 12/02/2017

    Re: Jouer Rsham sur 3.3.5

    Message par Zalsha le Sam 25 Fév - 18:24

    Je suppose que ça peut se tenter, mais là il faudrait faire les calculs précis pour avoir une réponse définitive :-)

    Contenu sponsorisé

    Re: Jouer Rsham sur 3.3.5

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 15:58